Nuestra fiabilidad. ¡Entrega gratuita 24 x 7 horas!

Le risque de phlebite est une excellente raison de surveiller de pres l’etat des varices !

Le risque de phlebite est une excellente raison de surveiller de pres l’etat des varices !

Par exemple, «une varice douloureuse et un brin rouge peut traduire la presence d’un caillot de sang dans une veine», explique le Dr Jean-Pierre Laroche, angiologue.

Au moment oi? s’inquieter ? Quand la varice reste soudainement douloureuse, qu’elle est chaude, qu’elle rougit et qu’on ressent au toucher comme une induration. «La douleur est localisee et aigue. Elle n’a rien a voir avec la sensation diffuse et recurrente de jambes lourdes», precise le Dr Ariel Toledano angiologue.

Au moment oi? lire ? Des qu’on propose ces symptomes, il convient consulter 1 medecin en urgence. «On recherchera d’abord une phlebite superficielle, c’est-a-dire sa presence tout d’un caillot dans une veine proche une surface de la peau (nos varices touchant principalement ces veines). Puis une phlebite profonde», explique le Dr Laroche.

Douleur au mollet : attention danger !

Votre mollet vous fait soudainement mal ? Attention ! «C’est un des premiers signes une phlebite», explique le Dr Jean-Pierre Laroche, angiologue. Pour cause, le caillot de sang qui obstrue la veine genere une inflammation des parois veineuses, donc une douleur.

Di?s que s’inquieter ? Quand la douleur est aigue, permanente, ressentie comme une pesanteur, qu’elle empeche la marche et qu’elle n’est nullement soulagee par le repos. Elle est en mesure de etre localisee au mollet ou a la cuisse.

Au moment oi? lire ? En urgence, des que l’on ressent ce genre de douleur, ainsi, surtout si elle s’accompagne tout d’un gonflement du membre inferieur.

Jambes lourdes : dangers de phlebite !

Ce n’est nullement parce qu’on souffre de jambes lourdes qu’on est en train de faire une phlebite. Mes jambes lourdes sont la manifestation d’un mauvais retour veineux, donc d’une stagnation du sang dans les veines. Non de la presence d’un caillot. Cependant, les 2 pourront quand aussi etre liees ! Notre sang qui stagne est en mesure de a Notre longue coaguler et former 1 caillot, donc une phlebite.

A savoir : «Une phlebite reste d’ordinaire unilaterale. Il est reellement rare d’avoir les deux jambes atteintes», precisent des specialites.

Oedeme : consultez en urgence

Un des signes caracteristiques d’une phlebite est l’oedeme. En fonction de la zone ou se situe le caillot, il va se traduire avec un gros mollet, une cheville enflee, une grosse cuisse, voire parfois toute la jambe qui double de volume. Pourquoi ? «Parce que le caillot cree votre obstacle au retour veineux du sang, et cela genere votre gonflement», repond le Dr Jean-Pierre Laroche, angiologue.

Di?s que s’inquieter ? «ordinairement, en cas de phlebite, l’oedeme apparait rarement de maniere isolee. Cela s’associe a 1 symptome douloureux, ou a une sensation de chaleur en zone suspecte», explique le Dr Ariel Toledano, angiologue et phlebologue.

Au moment oi? lire ? En urgence, des constatation tout d’un oedeme, seul ou associe a d’autres signes (douleurs du mollet. ).

Mollet dur, trop ferme : mefiez-vous !

«Un mollet qui est dur, qui ne ballote plus peut etre 1 signe de phlebite», previent le Dr Jean-Pierre Laroche, angiologue. Pourquoi ? «Parce que comme des veines seront obstruees par un caillot de sang, les muscles se contractent, donc le mollet aussi», explique le Dr Ariel Toledano, angiologue.

Quand s’inquieter ? Des qu’on constate une diminution du ballotement du mollet. «Meme si ce symptome apparait seul (sans douleur, rougeur une jambe), il n’est pas normal», precise le Dr Toledano.

FiQuand lire ? Des constatation de ce symptome.

Fievre inexpliquee : il peut s’agir d’une embolie.

Une fievre survenant de maniere inexpliquee, peut etre le signe d’une phlebite, pire, de la embolie pulmonaire (migration du caillot de sang d’la jambe au sein des poumons). Pourquoi ? «Parce que le caillot qui bouche la veine enflamme la paroi veineuse. J’ai fievre est le signe de une telle inflammation», repond le Dr Ariel Toledano, angiologue.

Au moment oi? s’inquieter ? Quand la fievre survient sans explication (sans la presence de la infection : grippe. ) et qu’elle ne baisse gui?re. Plus encore si elle intervient chez un individu alitee depuis plus de 3 jours (en cas d’hospitalisation notamment). Le va parfois phlebite est aussi majore.

Au moment oi? parcourir ? Que la fievre soit observee de maniere isolee, ou associee a d’autres indices de phlebite (douleurs au mollet, jambe gonflee. ), vous devez consulter fort vite un medecin, ainsi, en urgence si vous presentez des facteurs de risque (surpoids, tabagisme, antecedents personnels ou familiaux. ).

Anxiete inhabituelle : symptome de caillot ?

«L’anxiete peut etre un signe clinique d’la phlebite», explique le Dr Jean-Pierre Laroche, angiologue. Etonnant ? Moyennement. «au moment oi? les individus ne se sentent gui?re bien, qu’ils paraissent anxieux aussi qu’ils ne le paraissent jamais d’ordinaire, surtout s’ils seront alites depuis quelques jours, cela va traduire la presence d’un caillot dans une veine.»

Quand s’inquieter ? En cas d’anxiete inhabituelle, survenant de maniere brutale sans raison particuliere. Plus encore, si elle s’accompagne d’une fievre ou de dyspnee (essoufflement).

Quand consulter ? Des constatation du symptome, en urgence si vous presentez des facteurs de risque (surpoids, tabagisme, antecedents personnels ou familiaux. ).

Crampes ou phlebite, comment faire la difference ?

«Qu’elles soient aigues ou a repetition, les crampes ne semblent nullement des signes de phlebite», explique le Dr Jean-Pierre Laroche, site ukraine date angiologue. Leurs douleurs sont plusieurs. «Celle d’une phlebite ne disparait nullement, elle est permanente, a l’inverse d’la crampe.»

A savoir : Cela reste possible de souffrir de crampes suite a une phlebite. Dans ce cas, des crampes paraissent particulieres. Ce paraissent des contractures rythmees par la roule. Elles apparaissent progressivement et sont croissantes puis disparaissent apres l’arret de l’effort. La surelevation des membres (via un oreiller par exemple) accelere le retour a J’ai normale.